website builder

Le traitement de l’eau 

1. Ce qui existe actuellement

Il y a une multitude de solutions de traitement de l’eau, avec ou sans modification de réseau d’eau, avec ou sans additif, avec ou sans consommable qui traitent le calcaire de l’eau chaude (adoucisseur au sel) ou bien aussi de l’eau froide (CO2,…) ou bien l’odeur et le goût de l’eau (Brita, Aquapure, …) ou bien qui retirent l’ensemble des sels minéraux de l’eau (osmoseur)


Le calcaire et l’entartrage des équipements utilisant de l’eau est un problème réel


L’eau est aussi un vecteur de contamination microbienne, bactérienne (légionnelles,…) et virale. L’eau est aussi un contenant de matières organiques ou alimentaires, de biofilm, de microorganismes et d’algues.


Tous les secteurs industriels et tertiaires utilisent de l’eau. L’eau est un besoin vital pour l’être humain. Toutes les eaux sont calcaires sauf l’eau des rivières et l’eau de pluie qui est chargée en microorganismes et polluants.

2. Les adoucisseurs d'eau

Ils consistent à éliminer le calcaire de l'eau dont les effets sont bien connus de tous ceux qui effectuent des tâches ménagères : dépôts blanchâtres sur la vaisselle ou le linge, dysfonctionnements des appareils chauffant l'eau (lave-linge, cafetières, etc.). 


L'élimination du calcaire a lieu par substitution d'ions sodium aux ions calcaires. L'eau prend un léger goût salé.


Le marché des adoucisseurs concerne surtout le marché pavillonnaire (l'appareil, assez volumineux, peut être placé dans un garage ou une cave ou sous l'évier de la cuisine), souvent par démarchage à domicile. Le coût d'un adoucisseur, de l'ordre de 500 à 2 000 euros, auquel il faut rajouter le contrat d'entretien annuel qui est proposé et les consommables (sel et résine).


L'adoucisseur d'eau élimine le calcaire et rend l'eau douce. Mais une eau douce est aussi une eau agressive pour les métaux et en particulier le plomb. Ainsi, un adoucisseur qui serait installé pourrait ronger les canalisations métalliques et les équipements métalliques, créant un problème là où il n'y en avait peut-être pas.

3. Les filtres à eau

L'objet des filtres à eau est d'améliorer le goût de l'eau et/ou d'éliminer les métaux, notamment le plomb. Contrairement à l'adoucisseur d'eau, qui est un équipement ménager, les filtres à eau sont des produits de consommation courante (de 60 à 150 euros). Ils sont disposés avant les points de distribution finale, sous forme de cartouche fixée sous l'évier ou au robinet ou dans une carafe.

Plusieurs techniques sont proposées :

- le filtre à charbon, le plus courant, qui élimine le goût et les odeurs, en captant toutes les molécules chlorées (et accessoirement toutes les molécules dites « longues », ce qui permet d'arrêter les pesticides)


- la zéolithe, qui est une sorte de résine capteur de métaux, dont le plomb (les études sur les filtres à eau ont d'ailleurs été poussées par le ministère chargé de la santé, afin de mettre sur le marché un produit qui permettrait de tenir la norme de 10 µg de plomb par litre, au robinet, sans attendre le changement des canalisations)


- la microfiltration inverse, à partir d'une membrane, c'est-à-dire d'un filtre physique, qui retient toutes les particules supérieures à 0,5 micron.


Leur efficacité :

Quelques filtres ont cependant une action de filtration sur quelques paramètres réglementés tels que la turbidité, les métaux et les pesticides. Mais ils n'arrêtent ni les nitrates, ni les sulfates (rose de sable), ni la plupart des contaminations bactériennes (même s'il existe un filtre à charbon actif avec des métaux qui préviennent le développement des bactéries), ni les virus (qui ont une taille inférieure aux filtre de microfiltration).


Les filtres doivent être changés régulièrement (tous les 600/1200 litres, soit 3 à 6 mois). Faute d'entretien, le filtre perd de son efficacité mais surtout devient lui-même vecteur de pollution


Le filtre, par définition, arrête les molécules, y compris la matière organique, favorisant ainsi le développement bactérien. Ces bactéries ne sont pas forcément pathogènes, ne présentent pas forcément des risques pour la santé, mais elles peuvent l'être, notamment lorsque leur prolifération est favorisée par la chaleur (eau chaude). Ainsi, dans ce cas, le filtre, loin d'améliorer la qualité de l'eau, devient alors source de contamination !

4. Comparaison des différents adoucisseurs d'eau

Nous trouvons plusieurs types d’adoucisseurs :

- Au sel (injection de sel dans l’eau chaude uniquement) 

Désavantages : l’eau adoucie ronge tous les équipements métalliques si l’eau est trop adoucie par rapport à sa dureté. Ce système ne fonctionne pas sur le calcaire bactérien et sulfaté. De plus il faut absolument nettoyer l'adoucisseur au moins une fois par mois sinon il se charge très fortement en bactéries et virus.

Coût moyen de l’appareil 700€ (entrée de gamme) avec installation + consommable de sel et de résine + consommation électrique.


- Au dioxyde de carbone ou CO2

Désavantages : Il peut dégrader tous les équipements métalliques si l’injection de CO2 est trop forte par rapport à la dureté de l’eau. Les systèmes à CO2 ne filtrent pas l'eau. Ils gèrent le calcaire mais au prix fort : le CO2 acidifie l'eau. Et quand on sait que l'acidité excessive est la source de nombreux troubles.


- Avec une anode de Zinc créant une électrolyse (produit de type Aquabion ou Drag’eau) 

Inconvénients : il rajoute des ions de Zinc dans l’eau et l’électrolyse ne fonctionne pas sur l’eau contenant des sulfates (Cagnes-sur-mer, Saint-Laurent-du-Var, Villeneuve-Loubet, Antibes, Nice, Cannes,…)


- Avec des résines catalytiques macroporeuses (Brita, AquaPure)


- Au charbon actif qui supprime le chlore, les métaux lourds et les odeurs. Mais le temps de vie très limité du fait de la prolifération des germes et bactéries. De plus le relargage des polluants capturés est réalisés dès que le charbon est saturé voire même un relargage d'argent quand le charbon est traité aux sels d'argent. (solution de type Cartis)


- Avec l’action magnétique ou un aimant de forte puissance mais ce procédé ne fonctionne que pendant une courte durée et sur quelques mètres de canalisation. Ils se révèlent peu efficaces car le changement de polarité sur les minéraux est temporaire et réversible.

5. Comparaison des différents nettoyeurs désinfecteurs de l'eau
# Chloration : C’est un procédé très efficace mais il donne un goût désagréable à l’eau et une odeur à l’eau. C’est le traitement d’eau le plus utilisé. C’est un produit chimique toxique au dosage complexe. odeur désagréables. L'évaporation progressive du chlore diminue rapidement l’efficacité de ce procédé

# Javellisation : Le goût de l’eau est très gênant. 

# Dioxyde de Chlore (ClO2) : Il est onéreux car instable et doit être fabriqué sur place au dernier moment. Mais il peut être préféré au chlore, pour éviter de donner à l'eau un goût désagréable.

# Dosage d'argent : ce système est très couteux et très polluant. 

# Ozonation : L'ozone peut être obtenu industriellement par décharge électrique dans l'air très sec. C'est un oxydant très puissant. Il se présente comme un gaz instable, qui doit donc être produit sur place dans des ozoneurs industriels. L'ozonation a une efficacité plus sûre contre les virus. Une étape de désinfection à l'ozone dans une filière de traitement d'eau s'avère être une des meilleures barrières contre les risques de contamination. L'ozonation entraîne la formation de sous-produits de réaction, les bromates. L'utilisation de l'ozone est, par contre, plus complexe et plus onéreuse que celle du chlore ou du dioxyde de chlore. 

# Rayonnements aux UVs : Très efficace pour tuer toutes les bactéries et virus. Mais cela coûte cher.

# Filtration sur membranes 

# La distillation qui consiste à évaporer l’eau de mer, soit en utilisant la chaleur des rayons solaires, soit en la chauffant dans une chaudière. Seules les molécules d’eau s’échappent, laissant en dépôt les sels dissous et toutes les autres substances contenues dans l’eau de mer. Il suffit alors de condenser la vapeur d’eau ainsi obtenue pour obtenir une eau douce consommable. Ce procédé est très efficace mais très peu rentable énergétiquement.

# Osmose inverse sur l’eau de mer. L’eau de mer est d’abord filtrée en la désinfectant afin de la débarrasser des éléments en suspension et des micro-organismes qu’elle contient. Le procédé consiste ensuite à appliquer à cette eau salée une pression suffisante pour la faire passer à travers une membrane semi-perméable : seules les molécules d’eau traversent la membrane, fournissant ainsi une eau douce potable. Ce procédé est très efficace mais très peu rentable énergétiquement. Il est fréquemment utilisé sur les yachts et bateaux.
6. Une eau dite « saine » 

Une eau réellement saine, pour une bonne santé, doit être correctement « informée » et ne doit pas contenir la mémoire de matières parasites, néfastes ou nocives même si ces matières n’y sont plus présentes.


Une eau simplement purifiée d'un point de vue chimique ou physique garde donc toujours des traces des « polluants » précédents. 

Pour notre santé, une eau est saine si elle a été régénérée, redynamisée et réinitialisée. L’eau retrouve alors ses informations naturelles et vitales.


Les traitements qui éliminent les polluants et composants toxiques (filtration, osmose inverse, ...) n'éliminent pas la "mémoire" de ces informations néfastes.


Il n'est pas non plus question d'effets bénéfiques uniquement pour l’être humain. Les plantes ou les animaux sont eux aussi sensibles à l'eau qu'ils reçoivent.


On peut rendre l’eau saine et redynamiser l’eau en utilisant le Collier anneau Wellan2000 et la baguette Wellan qui diffuse les signaux biologiques de l’eau à l’eau.


L’eau saine et dynamisée hydrate plus rapidement nos cellules qui se désintoxiquent plus efficacement en libérant leurs déchets intra-cellulaires et se régénèrent plus rapidement. 

Ceci permet une revitalisation complète du corps, une meilleure oxygénation de nos cellules, un meilleur équilibre métabolique et une digestion plus efficace.

7. Principe et fonctionnement : les signaux biologiques

Toute matière est soumise à un comportement fréquentiel d’oscillations énergétiques utilisant les propriétés quantiques des quantons (scission de photons traversant toute matière). Grâce aux liaisons qui contiennent les atomes d’hydrogène et d’oxygène, les molécules d’eau peuvent absorber, mémoriser et rediriger des informations sous la forme d’oscillations quantiques ou ultra fines (Principe de la mémoire de l'eau).


Les substances végétales et animales contenues dans l’eau sont collées aux molécules d’eau. C’est ainsi que les germes, les virus, les bactéries, les microorganismes permettent de se nourrir en « buvant » les molécules d’eau pleine de nourriture.


Le collier/l'anneau Wellan2000 et la baguette Wellan détachent les molécules d’eau de ces substances végétales et animales.

Les germes, les virus, les bactéries, les microorganismes ne se nourrissent plus et donc leur quantité se réduit rapidement.

 

Les agrégats minéraux se trouvent dans l’eau sous forme d’ions. Les ions sont porteurs de charges électriques (anions-cations) qui s’attirent mutuellement pour former des cristaux. Ces charges électriques qui se déplacent et vibrent suivant des propriétés ondulatoires sont directement impactées par les oscillations biologiques (interférence, vibrations ultrafines, résonance) diffusées par le collier Wellan2000 et la baguette Wellan.

 

Grâce à ces oscillations permanentes, l’eau est traitée, informée et redynamisée. Les charges électriques sont supprimées ou déviées. Ainsi les ions des agrégats minéraux ne peuvent plus s’attirer et donc la formation de cristaux est stoppée. 


La baguette Wellan, le collier ou l’anneau Wellan2000 contient et diffuse les fréquences biologiques et quantiques des molécules d'eau. L’eau est purifiée et redynamisée.

8. Nouveaux procédés pour purifier et redynamiser l’eau 

Les utilisateurs de désinfecteurs ou d’adoucisseurs ne soucient pas des conséquences de l’eau traitée quand l'eau est rejetée ou évacuée. Tout additif dans l’eau rend la solution utilisée non-écologique.

Pour bien faire il faudrait retraiter l’eau après son utilisation.


Exemple : suite à l'accroissement des pollutions des sols et rivières, une interdiction d'utilisation des adoucisseurs à sels a été votée aux USA dans plusieurs états et districts, sous peine d'amende de 1000 $US.


Il y a quatre grands types de "dynamisation" pour avoir une eau dynamisée. Ceux-ci peuvent par ailleurs parfois être combinés.

Certaines méthodes sont plus adaptées à l'eau de boisson (incluant donc les eaux en bouteilles), d'autres pour l'eau du robinet, pouvant ainsi servir aussi pour la cuisine en général, ou les sanitaires, ...


-mécaniques, utilisant généralement le principe du vortex. Cependant, certains appareils sur le marché peuvent effectivement créer un vortex, mais via un moyen électrique, créant ainsi un champ électrique ou électromagnétique conséquent qui va ainsi polluer votre eau au lieu de la dynamiser (fréquent sur certaines « fontaines à eau », …).


-électromagnétiques, le principe étant de soumettre l'eau à divers champs électromagnétiques correspondants à ceux naturels de la Terre et du cosmos en utilisant pour le champs terrestre, un aimant spécifique intégré dans un dispositif sur le réseau d’eau, pour les champs cosmiques, un système électronique spécifique, généralement pour l'eau de boisson uniquement.


-les ondes de formes, en utilisant un signal électrique modulé en ultra basse fréquence dans un bobinage autour de la canalisation d’eau mais créant un nouveau champ électromagnétique qui dynamise que partiellement l’eau. Ce système est efficace mais pas sur les espaces ou bras "morts".


-les signaux biologiques : la solution Wellan France, qui utilise l’oscillation originelle et vibratoire des molécules d’eau pour redynamiser l’eau. C'est écologique, sans entretien, sans aimant, sans électricité.

9. La solution Wellan 
Wellan a conçu plusieurs solutions simples et écologiques pour rendre l’eau pure et redynamisée : 
Collier anneau Wellan2000 : biotraitement écologique de l'eau

Collier anneau Wellan2000

Biotraitement écologique de l´eau

Le collier ou l’anneau Wellan permet d’effectuer le bio-traitement écologique de l'eau sans champ magnétique, sans électricité, sans coupure d'eau et sans entretien :

- détartre et dérouille les canalisations

- stoppe la corrosion et l'oxydation

- neutralise les effets corrosifs de l'eau de mer même chauffée

- agit sur l'eau froide (EFG) et l'eau chaude (ECS) jusqu'à 200°C.

- s'installe en moins de 10 minutes sur votre canalisation d'eau froide juste après le compteur d'eau, sans coupure du réseau d'eau

- réduit la formation d'algues, et la quantité de bactéries et de germes dans l'eau

- permet d'économiser du temps et de l'argent

- améliore la qualité de l'eau potable

- réduit et neutralise le mauvais goût et l'odeur de l'eau (javel, chlore,...)

- augmente de 5 fois l'efficacité du chlore dans la piscine, jacuzzi, hammam, bassin, fontaine => une baisse sensible de l'utilisation de chlore et ceci permet d'économiser de l'argent.

- réduit les dépôts et traces de calcaire, de rouille et de sels minéraux :  
      # dans les canalisations,
      # sur la robinetterie et le pommeau de douche
      # l'évier,
      # la douche,
      # la baignoire et bidet,
      # les mitigeurs,
      # le lave-linge,
      # le lave-vaisselle,
      # les résistances chauffantes des appareils de chauffage,
      # la bouilloire,
      # les sanitaires et toilettes
      # la terrasse,
      # le pont d'un yacht

Référence : Collège Kleber Haguenau

ACHETER l'anneau Wellan sur www.wellan.fr

Baguette Wellan dynamiseur de boisson et anti-acidité

Baguette Wellan (or, argent)

Dynamiseur anti-acidité de boisson

La baguette Wellan qui agit sur l’eau contenue dans les boissons, est utilisée pour améliorer la qualité de ces boissons, les rendre plus facilement digestives et donc plus saines, pour favoriser et améliorer le métabolisme de notre corps permettant ainsi d’éliminer plus rapidement les toxines du corps :

■ neutraliser et réduire les excès d’acidité des fruits

■ réduire les résidus de soufre dans les vins

■ décomposer l'acide carbonique excessif

Pour empêcher :
■ les brûlures d'estomac (par exemple du vin ou de jus de fruits)

■ les bactéries (par exemple dans l'eau)

■ palpitations (par exemple du café)

■ indigestion (par exemple de la bière)


Tests par Benjamin H., Cannes, 24/09/2016 :

-"La baguette a complètement changé le goût de la bière (Kronenbourg), ça l'a adoucie en seulement 5 minutes"

-"Le rosé n'a plus rien à voir !
Le vin garde son goût sans l'accroche au fond de la gorge.
J'ai la sensation que je peux le boire comme si je pouvais boire de l'eau. Incroyable !"

ACHETER LA BAGUETTE WELLAN - 3 MODÈLES DISPONIBLES